Les marchés du chêne sont porteurs ! Pensez à réaliser vos coupes

Le 01/07/2021

Grumes de chênes sur parc - Photo Alain Csakvary © CNPF

Le marché est demandeur, c’est donc le moment de réaliser les coupes de chênes prévues dans votre document de gestion forestière. 

Si la coupe n’est pas prévue au PSG mais se justifie, n’hésitez pas à rédiger un avenant pour bénéficier de cette embellie des cours.

Soyez acteur de votre gestion durable et ensemble, mobilisons la forêt pour l’avenir !

La médiatisation des exportations de chêne notamment vers la Chine a mis en exergue des enjeux cruciaux pour notre filière :

  • maintenir des scieries locales, parfois en difficulté face à un chêne dont les prix s’affermissent, mais qui sont nécessaires pour transformer nos grumes,
  • garder une rémunération juste du propriétaire,
  • et ne pas créer des barrières à l’export qui impacteraient toutes les essences.

Les professionnels de la gestion forestière tentent de concilier ces objectifs parfois divergents. Certains testent en forêt privée le label UE (voir ci-dessous) qui vise à privilégier une première transformation sur le territoire européen. L’incidence sur les prix sera observée avec attention.

Le marché est demandeur, c’est donc le moment de réaliser les coupes de chênes prévues dans votre document de gestion forestière. Si la coupe n’est pas prévue au PSG mais se justifie, n’hésitez pas à rédiger un avenant pour bénéficier de cette embellie des cours.

La vente de bois est un métier nécessitant des connaissances spécifiques : choix des arbres à récolter, estimation de leurs valeurs, respect de la réglementation, connaissance du marché et des acheteurs. Si vous pensez ne pas avoir ces compétences alors, pour valoriser au mieux vos arbres, confiez vos démarches à des professionnels : coopératives, experts, ou gestionnaires forestiers professionnels. Demandez-en la liste à votre CRPF.

Une coupe bien négociée s’inscrit dans un cercle vertueux. Elle valorise aux mieux le travail de plusieurs générations de forestiers. Elle permet au propriétaire de reconstituer son peuplement. Plantation, régénération naturelle, transformation de peuplements pauvres sont autant d’actes qui préparent la forêt de demain : une forêt riche, diversifiée et répondant aux besoins de la filière.

Soyez acteur de votre gestion durable et ensemble, mobilisons la forêt pour l’avenir !

Label « Transformation UE »

Le marché mondial du chêne se porte mieux, principalement grâce à de nouvelles opportunités commerciales notamment à l’export. Cette situation induit une compétition entre grumes exportées et produits industriels transformés en France.

Les scieurs de chêne français ont mis en place dès 2015 le label « transformation UE » qui vise à favoriser le développement de la valeur ajoutée en France dans le respect des règles de la libre concurrence.

L’engagement principal d’un acheteur accrédité est de s’engager et de s’assurer sous son entière responsabilité que l’ensemble des bois de chêne qui constituent son approvisionnement subiront une 1ère transformation sur le territoire de l’UE.