Une forêt productrice de bois mais pas seulement...

La multifonctionnalité des forêts

La forêt produit, la forêt protège, la forêt accueille... Elle s'inscrit dans un développement durable, remplissant des fonctions économiques, environnementales et sociales.
  • La forêt produit : bois, champignons, feuillages...
  • La forêt protège : faune, sols, eaux...
  • La forêt accueille : public, loisirs, paysages...

 

La forêt s'inscrit dans le concept de développement durable car elle remplit des fonctions économiques, environnementales et sociales. En gérant les forêts de façon dynamique, l'Homme optimise leur croissance et leur développement, tout en préservant les différents écosystèmes forestiers. L'utilisation du bois sous toutes ses formes permet de limiter, directement ou indirectement, nos émissions de CO2 et de lutter ainsi contre l'effet de serre responsable des changements climatiques.


Entretien et culture

Pour obtenir des forêts à la fois belles et productives, il faut un minimum d'entretien ; il faut donc un appui, un accompagnement technique des forestiers. Ainsi, sous le terme de sylviculture on regroupe toutes les interventions qui permettent d'entretenir une forêt, tout en préservant les milieux naturels.
Depuis la régénération naturelle (ou artificielle), jusqu'à l'exploitation des bois mûrs, de multiples interventions façonnent les peuplements les rendant ainsi plus résistants aux aléas climatiques et plus accueillants pour les promeneurs.


Patrimoine

En Nouvelle-Aquitaine, 92 % de la surface forestière appartient à plus de 250 000 propriétaires forestiers privés (propriétés de plus de 1 ha). Qu'ils soient propriétaires suite à une succession ou à une acquisition, la forêt fait partie de leur patrimoine et ils souhaitent l'entretenir et la conserver en bon état de développement. Cette motivation est souvent freinée par le morcellement des propriétés, le regroupement est alors indispensable pour lever ce handicap.


Une forêt gérée durablement

Une bonne gestion garantit le développement durable de la forêt. En effet, les forêts entretenues :

  • sont plus résistantes aux aléas climatiques et aux problèmes sanitaires (attaques d'insectes…),
  • permettent le maintien ou le développement de la biodiversité (flore et faune variées),
  • sont plus accueillantes et ont un meilleur impact sur le paysage (sous-bois clairs, lisières, ouvertures…),
  • contribuent à l'aménagement et au développement du territoire (production de bois, emplois, occupation de l'espace, …)
  • améliorent le bilan en carbone, en le stockant lors de la production de gros bois et ensuite lors de leur utilisation.


Tous ces avantages que l'on peut retirer d'une bonne gestion forestière sont reconnus et retenus par PEFC dans le cadre de la certification.

 

À consulter :


La biodiversité

<

Film sur la prise en compte de la biodiversité en gestion forestière. Des gestes simples pour le propriétaire ou le gestionnaire peuvent être très bénéfiques pour les peuplements et la faune qui s’y trouvent.


Les milieux forestiers

Les termes généraux de "massif forestier" ou de "forêt" cachent en fait une grande complexité de milieux qu’il convient de plus en plus de connaître et d’évaluer.
La forêt est une vaste mosaïque d’écosystèmes qui comprend de multiples habitats forestiers en liaison directe avec des habitats associés (pelouses, prairies, landes, clairières, éboulis, marais…). Le guide des milieux forestiers a pour vocation d’aider à la connaissance de cette diversité tout en se situant à un niveau intermédiaire entre les ouvrages généraux de découverte des milieux naturels et les ouvrages spécialisés, souvent réservés à l’usage des spécialistes.

À consulter :


Le paysage

Un guide paysager pour la forêt limousine

Ce guide rappelle les principes généraux de l’approche paysagère et décrit les différents paysages forestiers. Il s’attache à apporter des recommandations pour la prise en compte du paysage dans la gestion forestière.

À télécharger :