châtaignier (jpg - 453 Ko)

Châtaignier

En Nouvelle-Aquitaine le châtaignier occupe une surface de l'ordre de 260.000 ha. Très présent en châtaigneraie Limousine, sur les Terres Rouges de Poitou-Charentes et en Dordogne, il est très souvent traité en taillis et les produits obtenus sont transformés en piquets, tuteurs, poteaux du fait de sa durabilité naturelle en extérieur.

Essence exogène introduite par les Romains pour les besoins du vignoble, le Châtaignier à bois (et qui fût aussi l'arbre à pain) a conquis une surface conséquente en Nouvelle-Aquitaine : le quart de la ressource européenne s’y concentre aujourd’hui.

Bois d’œuvre parmi les meilleurs, l’usage du Châtaignier s’y résume pourtant souvent aux piquets et à la trituration. Deux produits issus du taillis : mode de culture locale.

L’usure des souches et des sols, à force de coupes et de tassements fréquents, devient une cause d’inquiétude quant au potentiel de production en taillis. Ce n’est pas la seule. Ce mode de renouvellement végétatif n’autorise aucune adaptation naturelle. Dans un contexte de changement climatique, c’est d’autant plus paradoxal pour le Châtaignier : essence des plus fructifères !

À télécharger :